Philomène Isabelle Gaignier

Auteur Compositeur Interprète

Prochains concerts

En préparation

Roman

Jules et Valentine un couple épicurien , Théodore l'enfant de la balle, Éloïse la chatte, le carnet intime... L'olive ... La chambre et l'Odalisque ... Une vie en filigrane et Gymnopédies ...

Premier roman intimiste

Sortie prévue en 2019

Le chemin de graviers crisse sous l'ombre des pins parasols. Chênes verts et Pins d'Alep rivalisent sans complexe en laissant à leur tour planer leur ombrage volumineux sur le reste du jardin. Les grenouilles sont réveillées depuis un bon moment. Ça sent le petit matin, quand il vous cueille au levé des paupières encore collées par les rêves dont on se souvient .. ou pas .. ou qu’on ne peut avouer .

 

Laissant fondre son image dans la poussière de l'été, une vielle Pan-hart bleu ciel s'éloigne vers le marché du village suivit par la Méhari blanche du Père Antoine.

La journée commence comme toutes les journées : par le départ des habitants de la petite maison des gardiens. Depuis toujours il y avait eu dans la propriété une place faite au personnel. Une volonté de l’aïeul Édouard. Ce dernier rapportait cette nostalgie des colonies où il avait été administrateur et vécu plus de 50 années de prospérité.

Il est à peine 7 heures du matin, mais déjà le thermomètre indique 23 degrés. Les fleurs froissées dans des jardinières de terre cuite et qui bornent l’allée, tournent leurs corolles vers l’arrosoir à demi évaporé, appuyé au pied du puits. Oui, la nuit à été bien chaude une fois de plus.

 

Le portail en fer forgé ne referme plus ses grilles depuis longtemps. Semblable à un major-d’homme, il invite chacun qui s'aventure sur ce versant de la colline, à entrer se reposer dans la fraîcheur du jardin.

 

Il y a bien des années que les rires des enfants ne retentissent plus entre les lilas...

 

Et que la balançoire ne se balance plus qu'au grès du vent…

 

 

Et que … Que ...




Découvrez , offrez l'album " JUSTE TOI

"... Un voyage au cœur de la féminité,  au creux de sa sensualité.... Chaque chanson est un tableau sonore, vivant et coloré, tour à tour jazzy , moyenâgeux,  africain, mais toujours sensible et intimiste .... Amour, espoir derrière une voix dont on devine la force et la puissance derrière ces confidences presques murmurées à nos oreilles... "    R. FISCHER  coordinatrice My Space

-   20€    Frais de port en sus  3 € en France métropolitaine 


PAROLES D'AILLEURS 

Isabelle GAIGNIER Philomène Interprète également des chansons du répertoire Sud Américain ( Violeta Para, Mercedes Sosa, Atahualpa Yupanqui, Victor Jara,  etc .... ) .

Ci-contre,  à la médiathèque de Grain de Sel à Séné 

 


               CÔTE INTERPRÉTATION 

 

Isabelle GAIGNIER Philomène a fait ses premières classes au Petit Conservatoire de Mireille  à Paris , puis a suivi une formation de Théâtre, de comédie Musicale et d'Opérette à Toulouse, et elle prend un malin plaisir à naviguer  à travers de nombreux auteurs aussi distincts les uns que les autres : Barbara , Brassens, Nougaro, Anne Sylvestre, Cora Vaucaire , Trenet , Boby Lapointe et .... Boris Vian !  De quoi pimenter des soirées dont elle nous réserve encore plus de surprises....  

 Pour écouter , c'est de ce côté !  

3 titres de l'album  


PAROLES D'AILLEURS





                           

 

LIRE D'OR

                              Merci de laisser un petit mot !

Commentaires: 11
  • #11

    Zabinette (mardi, 05 mars 2019 22:12)

    Trop cool ta nouvelle page !
    Continue !!!
    Zinette

  • #10

    isabelle-Philomène (dimanche, 27 janvier 2019 10:08)

    Bonjour,
    Un message à tous celles et ceux qui sont passés ici pour y laisser quelques mots.
    Merci beaucoup car chacun d'eux est un vrai plaisir à lire . Et un réconfort à mon cœur d'artiste. N'hésitez pas à partager cette page, c'est le seule moyen de me faire un peu connaitre . Patou mon amie d'enfance je l'espère fin 2019 !
    Plein de bisous à tous .
    Isabelle Philomène

  • #9

    Patou (dimanche, 27 janvier 2019 09:31)

    Quelle belle voix!
    J’aime particulièrement les interprétations de Barbara. C’est magnifique.
    Quel talent.
    A quand la sortie du roman?
    Continue,
    Bisou

  • #8

    Chantaline (jeudi, 10 janvier 2019 10:29)

    Merci pour ce superbe concert du 20 décembre ! Vous avez une voix velours. Et quelle interprète ! Franchement je recommande à tous de découvrir Isabelle Philomène! Je reviendrai pour la prochaine saison de mars comptez sur moi !
    Amitié sincère
    Chantaline

  • #7

    Eric (mardi, 18 décembre 2018 08:52)

    quel plaisir de profiter de ta voix chantée si pleine de nos émotions que tu sais si bien traduire. Je regrette un peu ton départ , mais tu as tant d'attaches du coté de Samattan, et tu fais de si belles choses là bas !!

  • #6

    brigitte (dimanche, 17 juin 2018 14:03)

    quelle jolie voix!
    c'est un plaisir de t'entendre chanter.
    Merci

  • #5

    L'elfigraphe (mercredi, 23 mai 2018 09:03)

    Bravo Isabelle !
    Continue à nous émouvoir avec ta sensibilité et ton talent !

  • #4

    Maïa (vendredi, 15 septembre 2017 09:48)

    Un coucou en passant, je prépare un papier à paraître sur Samatan pour ton concert à Cologne. Je laisse au journaliste de Cologne le soin d'en faire autant !
    bisous

  • #3

    Safia (jeudi, 27 juillet 2017 21:08)

    J'étais ché luz il y a pas longtemps . C'étais super on a bien rigolé avec ma mère . surtout quand vous avé chanté les vieux trucs ! tou les vieux chanté avec vous . Et moi j'ai aussi aimé votre chanson de cabrel . Merci c'était cool . J'espèr que vous viendré encore .
    Safia

  • #2

    Jozetta (lundi, 06 mars 2017 19:03)

    Je vous ai entendu à la chapelle Bellevue cet été . Bravo ! Quelle voix ! Quelle présence ! Merci pour ces moments de joie à re-découvrir nos vieux refrains !
    Au plaisir de vous ré- entendre !
    Jo

  • #1

    Eva Ryst (samedi, 04 mars 2017 15:13)

    Coucou ! Isa, j'adore ta voix et tes chansons. Je regrette que tu sois partie aussi loin de nous. J'écoute souvent ton disque, mais je préfère nettement t'écouter en direct. Mais, je ne puis te retrouver depuis ton déménagement et un peu de tristesse au fond de mon cœur ...

    Vous qui avez la possibilité d'aller écouter Isa, ne vous en privez pas, vous serez enchanté.

    Gros bisous qui s'envolent vers toi, depuis le Roussillon. Eva